Découvrir
Préparer
Voyager
Revenir

GUIDE DE VOYAGE CUBA

© Stephan Valentin / Unsplash

Pays longtemps isolé à cause de l’embargo, Cuba s’ouvre de plus en plus au monde et ce pour notre plus grand plaisir. Ses plages de rêve, ses forêts, ses maisons colorées, ses vieilles voitures, ses ports, ses vallées… le pays regorge de merveilles à découvrir absolument !

Une histoire comme celle qu’a connu Cuba, ça laisse forcément des traces. Colonisation par les Espagnols, esclavagisme, indépendance puis création d’une République et finalement une Révolution, l’île a vécu bien des bouleversements et c’est la raison pour laquelle elle ne ressemble à aucune autre destination. Si certaines villes bouillonnent de vie, le temps semble s’être arrêté dans d’autres, mais où que vous alliez, vous serez frappés par la grande richesse culturelle du pays. Sachez également que Cuba se prête sans mal aux activités sportives, plongée et cyclotourisme en tête, mais vous pourrez aussi pratiquer l’équitation, la pêche et la spéléologie, et avec plus de 20 000 grottes, il y a de quoi faire !

La cuisine cubaine est variée mais elle n’est pas forcément réputée pour sa finesse. Vous trouverez de nombreux plats à base de riz, haricots, bananes plantains, manioc, porc et poulet, poisson ou encore langouste. On mange peu de bœuf à Cuba et les légumes verts sont durs à trouver, tandis que les fruits tropicaux sont eux très populaires. Privilégiez l’eau en bouteille à celle du robinet, côté alcool, on trouve de très bonnes bières dans le pays, et bien sûr du rhum, véritable symbole national.

Découvrir Cuba, c’est plonger dans un monde à deux vitesses où passé et futur se côtoient pour créer une atmosphère unique.   

Infos pratiques

Cuba compte 11 453 867 hab (2019) et la capitale est La Havane. Il y a 2 monnaies en circulation à Cuba : le peso cubano (la moneda nacional ou CUP) et le peso cubano convertible (CUC) ), tous 2 divisés en 100 centavos. Leur valeur est très différente : 1 CUC = 25 CUP. La langue officielle est l’espagnol

Toute personne désirant se rendre à Cuba pour un séjour touristique de 30 jours maximum doit être en possession d’une carte touristique (nominative) pour Cuba délivrée, à titre payant, par le consulat de Cuba à Paris et les tours opérateurs français agréés par les autorités cubaines.

Il convient de veiller à ne pas dépasser la durée du séjour maximum de 30 jours sous risque de détention, au moment du départ, par les services de l’immigration.

Il est possible de renouveler sur place la carte touristique en présentant un passeport en cours de validité, la carte de tourisme, une attestation d’hébergement dans un hôtel ou une chambre d’hôte licenciée, l’attestation d’assurance, et 25 pesos convertibles en timbres fiscaux (à acheter dans les banques). 

Les différents contacts sont les suivants :

  • Indicatif international : 53
  • Contact police : 106
  • Contact ambulance : 106
  • Contact ambulance : 105
  • Le décalage horaire avec la France est de moins 4h.
  • Pour retrouvez l’ensemble des conseils aux voyageurs de France Diplomatie, c’est par ICI !

Vie quotidienne

Pourboire

Vivement conseillé dans les restaurants (10 % de la note), hôtels, bagagistes, porteurs et pour les groupes de musiciens. Si vous n’en laissez pas, on vous le fera remarquer !

À faire / à ne pas faire 

Les appareils électriques qui consomment beaucoup d’électricité sont interdits à Cuba. Ces appareils peuvent être confisqués à leurs propriétaires à leur entrée sur le territoire.

Le gouvernement interdit les photographies des installations militaires, des responsables de la sécurité ou des installations de la police. Le droit restreint également la prise de photographies dans installations portuaires, ferroviaires et aériennes.

Critiquer ouvertement le gouvernement peut s’avérer dangereux, car il se peut que le gouvernement réagisse en instaurant une surveillance rapprochée des personnes qui émettent ce type de commentaires, ou même qu’il les sanctionne. Dans certains cas, des ressortissants étrangers ont été détenus en raison de leurs commentaires à l’encontre du gouvernement cubain et de ses dirigeants.

L’homosexualité est plus acceptée à Cuba que par le passé. Cependant, les manifestations publiques d’affection peuvent attirer l’attention peu souhaitable de la police, en particulier si l’un des partenaires est cubain.

Étant donné l’omniprésence de la religion catholique à Cuba, toute critique à l’encontre de l’Église peut se traduire par de vives réactions individuelles ou susciter des réactions hostiles. Il est conseillé de ne pas parler de religion.

Us et coutumes 

Il est considéré comme impoli de ne pas regarder son interlocuteur dans les yeux pendant la conversation. Détourner l’attention lors d’une conversation est considéré comme déplacé.

Adhérer strictement à des horaires n’est pas courant ; il y a généralement 15 minutes de marge pour tous les rendez-vous. Il n’est donc pas nécessaire de prévenir lorsqu’un est en retard à une réunion, tant que le retard n’est pas supérieur à ces 15 minutes.

Il est grossier de pointer du doigt. Si on veut attirer l’attention sur quelque chose, il est conseillé de faire un geste de la main entière.

Alcool / Tabac

Concernant l’alcool et le tabac, la législation en vigueur par rapport à la cigarette interdit, comme partout dans le monde, de fumer dans les lieux publics et donc, certains endroits sont non fumeurs alors que d’autres ne le sont pas, même si on est au pays du représentant officiel du meilleur cigare au monde.

À Cuba, la consommation de l’alcool n’est pas prohibée, l’âge légal de l’achat d’alcool est de 16 ans.

Les risques à Cuba

Les risques sanitaires

Les différents vaccins qu’il convient de faire quand on se rend à Cuba
Fièvre jaune :non nécessaire
Hépatite A :recommandé
Hépatite B :recommandé
Typhoïde :recommandé
Méningitenon nécessaire
Encéphalite japonaise :non nécessaire
Choléra :non nécessaire
Rage :recommandé

Les risques divers

Non affichéNon affiché
Criminalité :modéré
Terrorisme :modéré
Conflit :modéré
Enlèvement :faible
Corruption :faible
Cybercriminalité :faible
Piqures moustiques :mineur
Zyka :mineur
Etablissements médicaux :faible

Source AIG 

Que découvrir à Cuba ?

On distingue deux saisons à Cuba, la saison sèche de novembre à avril avec des températures autour de 15 degrés, et la saison des pluies entre juin et octobre, ici le thermostat affiche plutôt 28 degrés. On vous conseille de viser la saison sèche, les températures sont plus douces et donc plus propices aux promenades, et surtout vous n’aurez pas les risques de cyclones. Dans l’idéal, privilégiez le mois de mars, le climat est vraiment agréable et il y a moins de monde.

© Simon Matzinger / Unsplash

© Henk Nugter / Unsplash

Commencez votre séjour par La Havane, incontournable, la capitale cubaine classée à l’Unesco vous éblouira avec ses « mille colonnes ».

Partez ensuite vous recueillir à Camagüey, aussi appelée la « ville des églises » et si vous avez le mal du pays, rendez vous à Cienfuegos, une ville créé par un Français venu de la Nouvelle Orléans au XIXème siècle.

Faites une pause sur les sublimes plages de Varadero et partez à la découverte de la sublime Vallée de Viñales pour observer les mogotes.

Enfin, perdez-vous dans la ville de Trinidad au milieu des maisons aux façades délicatement colorées, un vrai paradis.

Les articles Cuba

Amérique Centrale

Costa Rica

Cuba

Pour finaliser mes préparatifs

JE CHOISIS MON ASSURANCE ICI