Découvrir
Préparer
Voyager
Revenir

Kirghizistan

GUIDE DE VOYAGE KIRGHIZISTAN

© Jandenouden / Unsplash

Partagé entre l’avant-gardisme de la Chine et l’influence de la Russie, ce territoire vogue à contre-courant en privilégiant un mode de vie ancestrale. Préservés du tourisme de masse, les paysages du Kirghizistan ont conservé leur cachet d’origine. Ainsi les voyageurs en quête de sérénité peuvent arpenter les hauteurs du pays et admirer ses immenses étendues de verdure. Déambuler à travers les marchés typiques, s’offrir une escapade à cheval au bord de l’intimiste lac Song Kol ou encore aller à la rencontre des bergers nomades à Karakol. Cette destination est un océan de merveilles.

Au sein du pays, la culture nomade domine, elle est d’ailleurs presque sacrée. Durant votre séjour vous pouvez vous plonger dans les 500 000 vers de l’épopée de Manas, le héros national kirghize. En revanche si vous avez soif d’aventure, la colline Tash Rabat, nichée à 3500 mètres d’altitude saura faire monter votre adrénaline. Bien que ce pays se caractérise par son côté rustique et sauvage, les habitants, eux, seront ravis de partager leurs coutumes avec vous.

Contrairement aux plats asiatiques qui se sont vite répandus dans toute l’Europe, les spécialités culinaires du Kirghizistan restent peu connues du grand public. Pourtant, la culture gastronomique est un véritable régal pour le palais. D’ailleurs, si vous avez l’occasion d’arpenter les stands présents sur les bazars, vous aurez peut-être la chance de déguster des laghmans, ce sont des nouilles agrémentées de légumes et de viande. Si vous allez dans un restaurant local, vous lirez certainement sur la carte « Plov », qui n’est autre que du riz sauté accompagné d’une viande de mouton. Si vous ne voyez pas de couverts sur votre table, ne soyez pas surpris, les kirghizes ont l’habitude de manger avec les doigts.

Infos pratiques

Le Kirghizistan compte 6 339 032 hab. (2019) et la capitale est Bichkek. La monnaie est le Kirghize (KGS), qui se divise en 100 tyins et les langues officielles sont le Kighize et le russe.

Pour rentrer au Kirghizistan, un passeport valide au moins 3 mois après le séjour prévu est exigé pour entrer au Kirghizistan. Les citoyens de nombreux pays occidentaux, tels que l’Australie, le Canada, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni ou les États-Unis, n’ont pas besoin de visa pour des séjours de moins de 60 jours.

Les différents contacts sont les suivants :

  • Indicatif international : 996
  • Contact police : 102
  • Contact pompier : 102
  • Contact ambulance : 101
  • Le décalage horaire avec la France est de plus 4h.

Vie quotidienne

Pourboire

Certains établissements peuvent inclure un supplément de 10 à 15% de frais de service pour les repas. Les pourboires pour les taxis et les autres services ne sont généralement pas nécessaires, mais sont souvent considérés comme un signe de courtoisie, surtout lorsqu’une personne s’est montrée arrangeante.

À faire / à ne pas faire 

Il est conseillé de ne pas prendre de photos des installations militaires ou gouvernementales

Il est recommandé aux voyageurs en visite dans le pays de respecter les sensibilités culturelles et religieuses locales, en particulier pendant les fêtes religieuses ou lors de la visite des mosquées ou des temples.

L’homosexualité est légale, mais toute démonstration d’affection en public peut être considérée comme offensante.

Il est particulièrement conseillé aux femmes de ne pas porter de vêtements moulants, de shorts et de mini-jupes. Des vêtements longs et amples qui couvrent les bras et les jambes doivent être portés en public.

Même si la plupart des Kirghizes apprécient le sens de l’humour, le sarcasme est généralement mal compris et peut paraître comme offensant.

Us et coutumes

Le Kirghizstan est à prédominance musulmane et il est conseillé aux voyageurs de toujours respecter les sensibilités culturelles et religieuses locales. Cela signifie notamment s’habiller sobrement, surtout lors de visites de mosquées et églises, au sein desquelles les épaules, les bras et les jambes doivent être couverts.

La population kirghize s’exprime généralement de façon indirecte avec des déclarations souvent composées de plusieurs niveaux de signification. Il n’en reste pas moins que les questions directes posées à l’attention des étrangers, à propos de leur âge et de leur salaire, sont monnaie courante.

La culture kirghize est très chaleureuse et accueillante, et le contact physique est normal. Il convient en général de regarder les personnes dans les yeux pour éviter de passer pour une personne peu digne de confiance.

Pendant le mois saint musulman du ramadan, les voyageurs non musulmans sont avisés de respecter les traditions et les coutumes religieuses : s’abstenir de manger, de boire ou de fumer visiblement en public pendant la journée.

Alcool / Tabac

Concernant l’alcool et le tabac, les lieux publics sont (généralement) non fumeurs. Il faut avoir 18 ans pour consommer de l’alcool. Beaucoup de supérettes ne vendent pas d’alcool car le pays est majoritairement musulman.

Les risques au Kirghizistan

Les risques sanitaires

Les différents vaccins qu’il convient de faire quand on se rend au Kirghizistan
Fièvre jaune :obligatoire
Hépatite A :recommandé
Hépatite B :recommandé
Typhoïde :recommandé
Méningitenon nécessaire
Encéphalite japonaise :non nécessaire
Choléra :non nécessaire
Rage :recommandé

Les risques divers

Non affichéNon affiché
Criminalité :modéré
Terrorisme :modéré
Conflit :modéré
Enlèvement :faible
Corruption :élevé
Cybercriminalité :modéré
Piqures moustiques :modéré
Zyka :mineur
Etablissements médicaux :élevé

Source AIG 

Que découvrir au Kirghizistan ?

Les lieux phares à visiter sur le territoire sont généralement difficiles d’accès en transport, il est donc recommandé de vous munir d’une paire de chaussure solide pour votre séjour. Vous l’aurez compris, la période la plus propice aux randonnées est donc l’été. De plus, d’octobre à mai, les hébergements locaux et les traditionnelles yourtes sont fermés aux visiteurs.

Les sites propices au trek sont multiples sur le territoire. Parmi les plus étonnants, Kök-Jaiyk que l’on peut traduire comme « la vallée des fleurs » ou vous pouvez y admirer le rocher des « sept bœufs ».

© Sumoro / Pixabay

© Svetlunka / Pixabay

Avec sa faune et sa flore luxuriante, le pays regorge aussi de plans d’eaux ressourçant à l’effigie des eaux thermales d’Altyn Arashan. Situés en pleine nature, ces bains d’eau chaude s’avèrent être une aubaine si vous revenez d’une balade éprouvante. Pour le côté farniente de votre escapade, les plages de Choplon-Ata sont idéales pour la baignade. Si au contraire vous cherchez à vous isolez, nous vous conseillons le lac Song Kul, un havre de paix à visiter à dos de cheval.

Les articles Kirghizistan

Asie Centrale

Kirghizistan

Pour finaliser mes préparatifs

JE CHOISIS MON ASSURANCE ICI